LÉPINE Philippe et VOINOT Jacques, “Une brève histoire de la seringue”

Auteurs : Philippe LÉPINE et Jacques VOINOT

Volume : XLIV, n°1

Revue : Histoire des sciences médicales

Editeur : Société Française d’Histoire de la Médecine

Date : Janvier 2010

Nombre de pages : 5 (p.49 à 53).

Résumé par F. Trépardoux de la SFHM :

Dès l’Antiquité grecque avec Héron d’Alexandrie, on utilisait des seringues pour introduire divers liquides par les orifices naturels. L’invention de l’aiguille creuse par Pravaz au milieu du XIXe siècle a permis d’introduire diverses sortes de drogues par voie sous-cutanée, vasculaire ou musculaire. C’est en liaison avec le coutelier parisien Charrière, en 1841, qu’il réalisait son prototype, perfectionné en 1853. Après Pravaz, la seringue a connu une évolution considérable jusqu’à nos jours. Des spécimens ayant appartenu à Pravaz sont exposés à Lyon au musée des hospices civils, ainsi qu’au musée d’histoire de la médecine, expertisés par Philippe Lépine.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search